(Ce texte de François Falardeau a été originalement publié dans Le Feu Ardent, volume 2, numéro 2, mai 2012.)

[Attention, la base de données dont il est question ci-dessous n’est plus mise à jour depuis janvier 2017. Toutefois, cette dernière, qui comprend les noms des centenaires de 1713 à 2016, demeure disponible sur le site de la Société de généalogie de Québec.]

Le sujet de cet article m’est venu d’une question de Mario Falardeau, vice-président de l’Amicale. À la suite de la découverte par son gendre David d’un avis de décès indiquant qu’une femme nommée Béatrice Falardeau était décédée à 103 ans le 18 août 2009, il me demandait si c’était la doyenne des Falardeau. Avant que j’aie pu faire une recherche dans ma base de données, il me donnait une référence très intéressante, d’où j’ai tiré les informations de base pour cet article. En effet, la Société de généalogie de Québec met en ligne gratuitement des informations sur les centenaires découverts à partir de bases de données et de sites d’avis de décès. Merci à Jacques Saintonge de la SGQ d’avoir pris cette initiative. Les bases de données consultées commencent en 1926. Comme je n’ai trouvé dans ma base aucun Falardeau centenaire décédé avant cette date, je présume pour l’instant que la liste qui suit est complète.

Voici donc les cinq centenaires Falardeau ainsi que quatre autres qui ont atteint l’âge vénérable de 99 ans sans pouvoir compléter leur 100e année. Pour chacun ou chacune (il y a en tout six femmes et trois hommes), je donnerai des informations sur leur famille, leur date de naissance et de décès ainsi que leur « branche Falardeau » (de quel fils du premier ancêtre des Falardeau ils descendent). Je compléterai si possible avec d’autres informations tirées de ma base de données ou d’autres que j’ai recueillies de diverses sources.

  • Hermine Falardeau, née le 5 décembre 1858 à SaintThomas-de-Joliette, est décédée le 14 juillet 1962 à Saint-Didace à l’âge de 103 ans et 221 jours. Elle est à la fois la doyenne des Falardeau et la première centenaire. C’est à Saint-Didace qu’elle avait épousé Joseph Trinque le 25 mai 1886; j’ignore le nombre d’enfants de ce couple (comme ce ne sont pas des Falardeau, ils ne se retrouvent pas nécessairement dans ma base de données). Elle est de la lignée de Louis, quatrième fils de Guillaume Follardeau et de Marie Ambroise Bergevin.
  • Dieudonné Déus Falardeau, né le 11 juin 1874 à Saint-Guillaume-d’Upton, est décédé le 9 novembre 1977, également à Saint-Guillaume-d’Upton, à l’âge de 103 ans et 151 jours. Il avait épousé Délia Jacques le 13 mai 1895 à Saint-Guillaume-d’Upton. Le couple a eu huit enfants, deux garçons et six filles. Il est également de la lignée de Louis Falardeau. De ces centenaires, c’est celui qui est mon plus proche parent, et le plus proche également de ma sœur Marie et de Philippe, également membre du conseil de l’Amicale. Il était en effet le cousin de mon grand-père Cléophas et du grand-père de Philippe, Doria. C’est Philippe qui m’a donné la photo ci-haut présentant Dieudonné Déus à sa fête de 100 ans avec quelques membres de sa famille.
Dieudonné Déus, à 100 ans.
Photo : Philippe Falardeau.
  • Béatrice Falardeau, née le 30 juillet 1906, est décédée le 18 août 2009 à Loretteville, à l’âge de 103 ans et 19 jours. Elle avait épousé Roger Drolet le 6 juillet 1931 à Loretteville. Elle est de la lignée de Guillaume, deuxième fils de Guillaume et de Marie Ambroise. C’est la découverte de son avis de décès qui a été l’élément déclencheur de cet article. La réponse à la question posée alors est donc : non, ce n’est pas la doyenne des Falardeau, elle perd ce titre par 202 jours.
  • Joséphine Falardeau, née le 26 juillet 1892, est décédée le 29 décembre 1994 à Québec à l’âge de 102 ans et 153 jours. Elle est de la lignée de Charles, cinquième fils de Guillaume et de Marie Ambroise. Elle avait épousé Joseph Raoul Pelletier à Saint-Alban, comté de Portneuf, le 4 octobre 1915.
  • Marguerite Falardeau, née le 18 septembre 1909, est décédée le 19 septembre 2009 à Saint-Augustin-de-Desmaures, âgée de 100 ans… et un jour! Elle avait épousé Henri Vocelle le 16 juin 1942, à Sainte-Foy. Elle est de la lignée de Guillaume.

Il s’agit donc des seuls centenaires trouvés jusqu’à maintenant. Je compte sur les membres et autres lecteurs du bulletin pour en trouver d’autres que je n’aurais pas repérés, que ce soit au Québec ou ailleurs dans le monde. Il y a notamment de nombreux Falardeau aux États-Unis.

Les quatre qui suivent sont décédés à 99 ans.

  • Marie Anna Falardeau, née le 17 avril 1890, est décédée le 26 mars 1990 à Québec, à l’âge de 99 ans et 343 jours. Il ne lui manquait que 22 jours pour devenir centenaire! Elle avait épousé Joseph Pierre Guimont le 20 août 1912 à Saint-Alban. Elle est de la lignée de Guillaume.
  • Joseph Napoléon Falardeau, fils de Jean-Baptiste Léon Falardeau et de Marie Lepire, né le 5 octobre 1888, est décédé le 1er septembre 1988 à Maria, en Gaspésie à l’âge de 99 ans et 331 jours, donc à 34 jours de l’âge tant attendu! Il avait épousé Marie Odina Poirier le 18 juillet 1911 à Saint-Alexis-de-Matapédia, puis Alice Nadeau le 19 avril 1922 à Saint-Omer. Il a eu au moins six enfants, un garçon et cinq filles, de sa première union (je dis au moins parce que ma base de données pourrait être incomplète sur ce point) et 11 de sa deuxième, six garçons et cinq filles. Il était de la lignée de Guillaume.
  • Eugénie Falardeau, fille de François-Xavier Falardeau et de Georgiana L’Heureux, née le 3 octobre 1890, est décédée le 8 mai 1990 à Québec. Elle avait épousé Pierre Boutet le 5 juin 1916 à Loretteville. Elle était la grand-mère de Christian Boutet, membre du conseil d’administration de l’Amicale et la tante de Louise et Georges Falardeau, deux autres membres de l’Amicale. Elle était de la lignée de Charles Falardeau.
  • enfin William-Albert Falardeau, fils de Joseph Emmanuel Falardeau et de Georgiana Sioui, née le 4 novembre 1893, est décédé le 2 mars 1993 à Québec à l’âge de 99 ans et 118 jours. Il avait épousé Benoite Leblanc le 10 septembre 1923.

Bien que le nombre de données soit insuffisant pour tirer des conclusions, j’ai compilé quelques données. D’abord, on compte dans les neuf personnes quatre descendants de Guillaume, trois de Charles et deux de Louis. Si je me fie à ma base de données, cela correspond assez bien à la proportion de descendants de chaque enfant de Guillaume.

J’en profite pour souligner le décès d’une toute nouvelle centenaire qui était la tante de mon amie Céline Dumais, membre de l’Amicale. Ernestine Drapeau, sœur de sa mère, a eu 100 ans le 7 mai 2012 à Normandin et est décédée quatre jours après, le 11 mai. 

Ernestine Drapeau, à 99 ans, avec sa nièce Céline Dumais.
Photo : François Falardeau.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML étiquettes et catégories:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.