(Ce texte de François Falardeau a été originalement publié dans le Bulletin mensuel de l’Amicale généalogique Falardeau, volume 1, no 5, juin 2008.)

Le Programme de recherche en démographie historique (PRDH) de l’Université de Montréal a identifié, dans des contrats ou actes antérieurs à 1800, 226 personnes baptisées sous le nom de Falardeau, toutes graphies confondues, avant 1800, ce qui confère à ce patronyme le 473e rang. Quand je dis toutes graphies confondues, j’inclus les plus courants, comme Foulardeau, Folardeau ou Falerdeau, mais aussi de plus rares comme Phalardo, Faullardaux et même Pharlarneau! Ce sont tous des descendants de Guillaume Follardeau! Par comparaison, le patronyme Roy se retrouve chez 3 068 baptisés, ce qui lui confère le premier rang, très loin devant Gauthier, deuxième avec 2 330.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML étiquettes et catégories:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.