(Ce texte de François Falardeau a été originalement publié dans le Bulletin mensuel de l’Amicale généalogique Falardeau, volume 1, numéro 5, juin 2008.)

Dans le dernier bulletin (ou sur cette page de notre site), nous avons parlé des trois enfants de Pierre Follardeau et Jeanne Cousteau. Je voudrais maintenant résumer ce que nous savons de Jeanne Cousteau (qu’on écrit souvent Coutault, Coustaud, Couteau, etc.), épouse de Pierre Follardeau et donc également ancêtre de tous les Follardeau.

Jeanne serait née vers 1639 si l’acte de sépulture mentionné plus loin est bien le sien. Elle est la fille de Hélie Cousteau et Marie Turpeau (certains disent Serpeau). Nous savons qu’elle a eu au moins trois frères et une sœur :

  • Gilles, qui épouse Françoise Teixier le 3 octobre 1654 à Saint-Jean-d’Angély;   
  • Marie, baptisée le 27 avril 1636 à Bignay; c’est probablement cette Marie Cousteau qui épouse Nicolas Braud le 9 janvier 1671 à Bignay;
  • Julien qui, à 32 ans, épouse Françoise Artaud (nom incertain) à Bignay le 2 mai 1672; le futur second époux de Jeanne Cousteau, Léonard Bernard, assiste à ce mariage;
  • Alexis, qui épouse, le 8 janvier 1710 à La Vergne, Jacquette Defoix, de Cherbonnières (contrat de mariage à Saint-Jean-d’Angély devant maître Durand le 1er décembre 1709).

Jeanne épouse d’abord Pierre Follardeau, probablement entre 1655 et 1665. Celui-ci meurt avant le 12 septembre 1688, date du mariage de sa fille Jeanne, dont j’ai parlé dans le dernier bulletin. Elle se remariera ensuite avec Léonard Bernard. Nous n’avons pas la date de ce mariage mais, en vue de celui-ci, Léonard et Jeanne passent un contrat devant le notaire Audouin à Bignay, le 1er mai 1673. Jeanne habite alors Bignay et se dit veuve de Pierre Follardeau. Julien et Marie Cousteau, son frère et sa sœur, sont présents à la signature de ce contrat. Celui-ci donne peu d’indices sur les conditions de vie de Jeanne.

Dans les registres de Bignay, j’ai trouvé cette mention :

« Le 16e mars 1715 a eté inhumé dans le cimetiere de la paroisse de Bignay le cors de Jeanne Couteau agée d environ 76 ans laquelle et decedée apres avoir receu tous les sacre[ments] de l’Eglise Bouneles [paraphe] prieur de Bignay ».

Acte de sépulture de Jeanne Cousteau par l’abbé Bounelès, prieur de Bignay

Comme l’acte ne comporte aucune autre précision, on ne peut en conclure qu’il s’agit de la même Jeanne Cousteau, mais l’année de son décès et l’âge qu’elle aurait eu à ce moment-là rendent plausible qu’il s’agisse de la mère de Guillaume, Jean et Jeanne Follardeau. Je serai heureux de recevoir toute information qui permettrait d’ajouter des détails à cette trop brève biographie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML étiquettes et catégories:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.